Archives de catégorie : SM BDSM

Lady Bellatrix, la domination de luxe à l’internationale

Lady Bellatrix est une dominatrice qui commence à se faire un nom dans le monde de la domination. On parle là d’une dominatrice de luxe internationale, qui voyage à Londres, Paris et aux États-Unis pour faire crisser son latex.

Les pratiques de l’impératrice

Lady Bellatrix aime beaucoup de choses dans le BDSM, notamment les jeux de rôle et les scénarios bien ficelés, les humiliations verbales ainsi que les punitions corporelles et son « cocktail de souffrance ».

La spécialité de la maison Bellatrix : le jeu de rôles

Ladybellatrix fait partie de cette race suprême de dominatrice, fine psychologue, qui sait manier le verbe et la sensualité sous faux drapeau de torture théâtralisé. De nombreuses situations sont reproductibles et la cérébralité de votre domina saura vous ébranler. Généralement, dans les escouades policières, il y a un bon flic et un mauvais flic. Bonne nouvelle pour nos amis masochistes : Ladybellatrix, c’est le mauvais flic…

La formation de salope

Être une bonne Sissy est un véritable parcours du combattant. Ne rentre pas dans le centre de formation de salope de Ladybellatrix qui veut. Il faut savoir être femelle, encaisser les assauts de gode-ceinture sous humiliation verbale et savoir en jouir. Alors, votre maîtresse ne sera pas là pour vous accompagner mais pour vous apprécier. La gynarchie ne s’apprend pas, elle s’étudie…

Elle saura vous sissifier comme vous le méritez, renforcer votre attirance innée pour les aspects phalliques de la sexualité, vous dégrader voire vous dépersonnaliser.

L’interrogatoire érotique

Parfois, Maîtresse Bellatrix rejoint des partenaires professionnelles pour un « Boot camp », un camp d’entraînement pour les fiottes de compétition. C’est alors l’agent Bela que vous trouverez en face de vous, un savant mélange entre Margaret Tatcher et Cruela, la marâtre des 101 dalmatiens. Ce que vous appelez l’enfer, maîtresse ladybellatrix appelle cela chez elle…

D’autres pratiques classiques

Votre dominatrice sait tout faire, elle sait se faire vénérer perchée sur de hauts talons hauts ou jouer l’hystérique en vous piétinant avec des converses. Elle a cette particularité de mieux manier le bâton que la carotte : baffe, fessée (spanking), fouet (whipping).

Enfin pour les Sacher-Masochistes de la première heure, sachez que vous pourrez également vous vautrer sous les talons de Ladybellatrix, que vous pourrez même sucer. Adorez-la, divinisez-la, honorez-la, vénérez-la, glorifiez-la et méprisez-vous…

maîtresse domina

La personnalité de Ladybellatrix

Une fois passé sur les considérations inutiles que vous êtes maître de vous-même et que vous êtes le « souminateur », il  est fortement déconseillé de faire le paon devant votre dominatrice.

Lisez donc attentivement ses pratiques prohibées, ses règles de fonctionnement, à l’hygiène et savoir-vivre. Pendant l’acte vous êtes bien évidemment une merde, avant et après vous devez faire semblant d’être un gentleman. Dura lex, Sed lex…

Ladybellatrix est une escorte VIP dans le domaine du BDSM, elle vous accueille donc pour une séance dans un donjon privé parisien dans le 75010. Pour les événements sadomasochistes, consultez la rubrique « news » du site de votre dominatrice où vous trouverez de précieuses informations pour savoir à quelle sauce vous allez être cuisinés…

Le SM BDSM m’interpelle ! Devenir maitresse de domination…

Le SM BDSM drôle de pratique.

C’est sur quelques personnes sont attirées par le côté obscur de la domination.
J’ai une amie qui est dominatrice sur Paris. Quelque fois, elle me raconte ses séances
de domination. Sévère, la copine, je dirai même plus, autoritaire.
Je ne la connaissais pas sous son angle SM BDSM. Il faut voir la garde-robe de maîtresse Wita
(c’est son nom pour ce rôle de maîtresse qui lui va comme un gant).
Du cuir, du cuir et encore du cuir !
SM BDSMCe n’est pas donné de se la jouer maitresse de domination.
Sans compter des paires de chaussures incroyablement sexy et chères quelle use pour ses séances de domination.

Le SM, ce n’est pas évident. Il y a un code d’éthique, un certain vocabulaire, bref, c’est une science à part. Wita dispose d’un donjon où elle entrepose tous ses accessoires.
Il y a des cages, une croix de Saint-André, des geôles, des fouets à lanière, etc.
Le must, c’est quand elle bâillonne des soumis, ses soumis doit-on dire.
Elle dispose de cagoules avec des fermetures éclair. Elle a tout un attirail de bracelets
de différentes matières. Cuir, acier, cuivre, bois…
Je m’intéresse à son activité SM BDSM qui sort vraiment des sentiers battus.
Ce n’est pas tout le monde qui peut naviguer dans cet univers qu’est le SM
.
Il y a des techniques à maîtriser, de la lecture à approfondir et puis l’expérience
fait vraiment la différence. Un blog d’histoire sur le SM BDSM.

Ça fait plus de 15 ans que Wita exerce son activité. Wita est une sublime jeune femme,
c’est quand même un avantage quel que soit le milieu ou on évolue. Certains de ses soumis sont fétichistes, ils sont fous d’elle. De ses pieds, de son déhanchement félin.
Imaginez Wita la sublime dominatrice toute de cuir vêtue et chaussée de bottes de cavalier
du 14e siècles. Dans sa main droite claque un fouet d’une longueur interminable.
Dans la gauche se consument les flammes d’un chandelier.

On est en plein film de cape et d’épée, ambiance jeux de rôle avec un zeste de film fantastique…